Forum .22lr
Bienvenue notre forum dédié à la .22LR!

N'hésitez pas à vous inscrire pour discuter avec notre communauté dans laquelle la convivialité et la bonne humeur est "de rigueur" =)

A bientôt peut-être !

Carabine ISSC SPA 22

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par romeo33 le Ven 18 Mai - 11:59

Il suffit que l'image se forme dans le plan du réticule, c'est a cela que sert la correction de parallaxe. sinon en fonction de la distance de l'objet vise, l'image se forme en avant ou en arrière du réticule ce qui produit l'erreur de visée si l’œil n'est pas dans l'axe optique.
avatar
romeo33
Grand posteur
Grand posteur

Messages : 975
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 52
Localisation : Du coté de Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT le Ven 18 Mai - 12:06

Et pour que le réticule garde la même proportion vis à vis de la cible en fonction du grossissement, est-ce possible?
Je rentre dans des choses que je suis loin de maîtriser/comprendre alors je pose mes questions.

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par T22 le Ven 18 Mai - 12:20

SCOOT a écrit:J'ai remarqué un truc, qui va sans doute vous sembler évident    (mais moi je n'ai que très peu de connaissances en la matière) : selon le grossissement mon point d'impact varie en site (hauteur)???
C'est pareil pour vous?
J'en déduis qu'il faut noter les points d'impacts en fonction du grossissement sur un carnet ou alors toujours tirer au même grossissement. Il m'aura fallu 2 ans pour m'en apercevoir... Embarassed
Vu que je tire toujours dans les mêmes conditions cool (assis, table/bi-pied), je suis toujours au x9 (3-9x50 ma Hawke Vantage). Du coup, je ne m'en étais jamais aperçu. J'ai voulu jouer avec les réglages grossissement hier et tester. On a aussi tiré debout...sans sangle c'est pas facile de stabiliser. On a mis x3 et on loupait le centre de C50. Je commence à comprendre, même si on n'est pas des pros, de louper autant, ça nous surprenait.
J'ai validé cela en testant assis et sur bi-pied : entre x9 et x6 ou  7 c'est un point Mildot de différence au 50M. Shocked

Vos avis/conseils?

Autre chose, j'ai remarqué que le réticule gardait la même taille quelque soit le grossissement choisi. C'est à dire qu'à x3 ça me cache une branche et à x9 la branche est plus grosse que le réticule (j'ai un Mildot). Si ça permet d'ajouter des infos sur la lunette.

Je serais curieux de savoir si c'est pareil sur ma Hawke Endurance 6-24x50, quelqu'un sait?

content Excellente constatation.

L'intervention de la parallaxe ne joue que si on change de distance. Et il semblerait que cela n'affecte que le site (hauteur) pour une lunette bien calée.

Oui, le placement de l'œil par rapport à l'oculaire peut jouer. C'est pour cela que j'équipe systématiquement mes lunettes d'une bonnette comme sur le FRF1.

Mais pour un tireur expérimenté, habitué à sa propre lunette, ces 2 variables peuvent être mises de côté.

En réalité la variable explicative la plus importante de ce changement de point d'impact avec le grossissement tout en constatant que la taille réticule reste constante, est que le réticule est placé en 2nd plan focal. Donc, même pour les lunettes à 2000 € on constate à chaque fois que l'on change de grossissement pour une même distance une répartition des groupements selon une sorte d'élipse.

Pour éviter à tout prix ce phénomène, il faut acquérir une lunette dont le réticule est placé en 1er plan focal. Et donc dans ce cas, la taille apparente du réticule va augmenter de manière proportionnelle au grossissement. Mais le prix de la lunette va être multiplié par + ou - 1,5 environ...

Si on fait de la cible (avec des distances connues), effectivement bien noter la place des mollettes des tourelles en fonction de la distance et du grossissement peut suffire à son bonheur.
avatar
T22
Habitué
Habitué

Messages : 110
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 60
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par romeo33 le Ven 18 Mai - 12:21

SCOOT a écrit:Et pour que le réticule garde la même proportion vis à vis de la cible en fonction du grossissement, est-ce possible?
Je rentre dans des choses que je suis loin de maîtriser/comprendre alors je pose mes questions.

Oui c'est les lunette FFP (First Focal Plane), on commence a trouver pas mal de modèle et elles viennent de faire leur entrée chez Hawke dans les gammes SideWinder et Frontier (le haut de gamme de chez Hawke)
avatar
romeo33
Grand posteur
Grand posteur

Messages : 975
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 52
Localisation : Du coté de Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par T22 le Ven 18 Mai - 12:32

SCOOT a écrit:Et pour que le réticule garde la même proportion vis à vis de la cible en fonction du grossissement, est-ce possible?
Je rentre dans des choses que je suis loin de maîtriser/comprendre alors je pose mes questions.

Si on veut un réticule qui grandisse de la même façon que le grossissement il faut une lunette dont le réticule et placé en 1er plan focal. La cible va grossir et le réticule aussi. Cela peut être gênant si la gravure du réticule n'est pas assez fine, car le réticule va trop masquer la cible. Mais on peut se contenter de tirer avec un grossissement x 10 en TLD...

Si on veut un réticule invariant en fonction du grossissement, il faut qu'il soit placé en 2nd plan focal. La cible va grossir, mais la taille du réticule ne va pas changer.

Sur le marché la plupart des lunettes sont proposées avec un réticule en 2nd plan focal, car plus économiques.
avatar
T22
Habitué
Habitué

Messages : 110
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 60
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT le Ven 18 Mai - 14:35

Je partage avec vous la lumière qui vient de m'arriver avec vos aides et celle d'un participant sur un autre forum. Vous me direz ce que vous en pensez :
Je nous cite :
Ourson a écrit:Salut,

Sur ma lunette le point d'impact ne change pas quelque soit le grossissement lorsque je vise avec la croix du réticule. Ma lunette est réglée à 50 mètres et que je sois en X3 ou X9 le point d'impact est toujours au niveau de la croix.

Par contre lorsque je passe à 100 mètres, je contre-vise avec les dots. En X4 j'utilise le premier dot en dessous du réticule, alors qu'en X9 je vise avec le deuxième dot sous le réticule.

Cela est du il me semble au fait d'avoir une lunette en deuxième plan focal. Le réticule ne grossit pas avec le zoom de l'optique, ce qui engendre cette différence.

Les pros confirmeront ou infirmeront cela :OK:

SCOOT a écrit:Ta remarque quant à la distance de zérotage m'a fait percuter sur un truc...je crois avoir compris.
Ma lunette est réglée au 100M. Je contre-vise à 50M de 2 points au-dessus de la croix à x9. A x6 ou 7 c'est 3 points.
Je viens de faire un test, mais c'est peut-être moi qui délire...

Test : je cale la carabine sur une "cible" (décor arbres et cie). Je prend un repère précis (la pointe d'une feuille) avec le centre de la croix. Quel que soit le grossissement, ce repère précis reste au centre de la croix. Normal je pense.
Si maintenant je me mets sur ce repère précis avec un point vertical du Mildot (carabine calée d'une autre manière de façon à avoir ce repère précis au niveau d'un point Mildot) et que je fait varier le grossissement, le Mildot se "déplace" en hauteur sur ce point précis.
Le zoom ne se faisant QUE sur l'image que je vois et non sur le Mildot, ça me paraît normal. Le Mildot se retrouve de plus en plus petit dans le "décor" au fur et à mesure que je m'en "approche" grâce au zoom. Donc la feuille "grandit" dans ma lunette et de fait les points Mildot ne sont plus au même endroit.
Le centre, lui, sera toujours au centre. Que la cible soit petite/grosse dans ma lunette. Contrairement à tout ce qui est hors du centre et qui en grossissant va "encombrer" ma lunette de plus en plus et donc déplacer me repères d'impacts sur les Mildot.
Je ne suis peut-être pas bien clair, mais je pense avoir pigé.

J'en conclus que ma lunette étant zérotée au 100M, je peux grossir/diminuer à l'envie. Mes impacts seront toujours au même endroit.
En-dessous des 100M (je ne tire pas au-delà avec la 22LR, mais le raisonnement doit être valable pour des distances au-dessus des 100M), je contre-vise à l'aide des Mildot et LA je dois prendre mes repères quant à la puissance de grossissement que j'utilise sinon mon impact sera dans les choux.
Je sais qu'à 50M, en contre-visée et x6/7, c'est 2 Mildot et à x9 c'est 3. Ainsi tout va bien.
Ou alors, il faut que j'apprenne de combien de clics je dois toucher le réglage en site de ma lunette pour tirer au 50M ou à d'autres distances (bonjour les essais et le carnet de notes...) de façon à centrer la croix sur ma cible et ALORS je pourrais tirer sans me soucier du grossissement en pouvant le modifier à l'envie.

J'ai bon?
La vague impression d'avoir redécouvert l'eau chaude pour le coup... Embarassed

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT le Ven 18 Mai - 14:42

T22 a écrit:

content Excellente constatation.

L'intervention de la parallaxe ne joue que si on change de distance. Et il semblerait que cela n'affecte que le site (hauteur) pour une lunette bien calée.

Oui, le placement de l'œil par rapport à l'oculaire peut jouer. C'est pour cela que j'équipe systématiquement mes lunettes d'une bonnette comme sur le FRF1.

Mais pour un tireur expérimenté, habitué à sa propre lunette, ces 2 variables peuvent être mises de côté.

En réalité la variable explicative la plus importante de ce changement de point d'impact avec le grossissement tout en constatant que la taille réticule reste constante, est que le réticule est placé en 2nd plan focal. Donc, même pour les lunettes à 2000 € on constate à chaque fois que l'on change de grossissement pour une même distance une répartition des groupements selon une sorte d'élipse.

Pour éviter à tout prix ce phénomène, il faut acquérir une lunette dont le réticule est placé en 1er plan focal. Et donc dans ce cas, la taille apparente du réticule va augmenter de manière proportionnelle au grossissement. Mais le prix de la lunette va être multiplié par + ou - 1,5 environ...

Si on fait de la cible (avec des distances connues), effectivement bien noter la place des mollettes des tourelles en fonction de la distance et du grossissement peut suffire à son bonheur.

Je pense que ma lunette est bien calée. J'ai utilisé le jeu de cales Arisaka lors de son montage et un tourne-vis dynamométrique adapté.
D'ailleurs en grossissant ou diminuant le zoom je reviens au même point de départ et la croix reste bien verticale VS un objet repère comme un poteau au loin. Donc, j'en conclus qu'elle est bien "d'aplomb".
Bon, vu mes moyens et le fait que je viens de comprendre un truc que tout le monde savait, je vais rester avec mes lunettes SPF.
J'apprends aussi l'utilité de la bonnette. Je pensais que c'était pour éviter les parasites d'un soleil de côté.

Tiens, d'ailleurs quand et comment se servir du pare-soleil livré avec ma Hawke Endurance? Je ne l'ai jamais monté et ne sais pas vraiment à quoi ça sert (ok...à parer le soleil, mais encore?). J'ai la même chose sur ma longue vue et le pare-soleil peut s'allonger en plus???

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT le Ven 18 Mai - 14:47

romeo33 a écrit:
SCOOT a écrit:Et pour que le réticule garde la même proportion vis à vis de la cible en fonction du grossissement, est-ce possible?
Je rentre dans des choses que je suis loin de maîtriser/comprendre alors je pose mes questions.

Oui c'est les lunette FFP (First Focal Plane), on commence a trouver pas mal de modèle et elles viennent de faire leur entrée chez Hawke dans les gammes SideWinder et Frontier (le haut de gamme de chez Hawke)

Je viens de jeter un oeil sur leur site pour vérifier sur quel plan focal ma Hawke Endurance était (montée sur la CTR), mais le modèle a été modifié pour être maintenant en WA (Wide Angle). Je n'ai donc plus les caractéristiques de la mienne.
Mais, au vu de son prix, je peut logiquement penser que c'est une 2nd plan focal.
Comme dit avant, je vais m'en contenter.

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par T22 le Ven 18 Mai - 19:45

Je suppose que c'est celle-là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vantage 3-9×50 AO Mil Dot IR

Matière : Aluminium
Sortie Pupillaire : 17 — 6mm / 0.7 — 0.2″
Focal Plane : Second Focal Plane (SFP)
Garantie : Garantie mondiale Hawke
Augmentation de l'élévation : ¼ MOA
Distance de réglage d'élévation : 90 MOA
Augmentation de la dérive : ¼ MOA
Distance de réglage de dérive : 90 MOA
Capuchons de tourelle : OUI
Type de tourelle : Profil Bas.



J'ai une UTG Leapers Swat 3-12 x 44 qui comme la tienne a :

. des tourelles en 1/4 de MOA, soit 0,7272 cm à 100 mètres

. avec un débattement total de 100 MOA en site et en azimut

. un réticule placé en 2nd plan focal

. gravé en Mildot (espace entre les boules = 10 cm à 100 mètres, soit 0,1 millième, dont j'ai vérifié personnellement l'étalonnage à 50 mètres, soit 5 cm comme de bien entendu)

. un réglage de parallaxe en verges.



Le problème est que c'est le mariage de la carpe et du lapin : unités impériales en tourelles et unités métriques au réticule  Shocked
On peut toujours s'arranger avec la parallaxe en 1ère intention, en poussant sa molette un poil plus loin du repère pour faire correspondre les verges aux mètres....
Bon, on se dit que si cette configuration est si universellement répandue sur la planète, c'est que ça se vend et donc, c'est que la clientèle y trouve son compte        
Faut pas que la calculette tombe en panne  

Perso, je n'arrive pas à me faire aux boules du réticule Mildot que je recompte de façon sempiternelle sans savoir où j'en suis. De plus le placement improbable d'une boule ou d'un intervalle sur le visuel est source d'erreur de visée. Définitivement ce réticule n'est décidément pas fait pour moi.

Pour cette lunette qui équipe ma petite ISSC, je la réserve au 50 et 200 mètres. Zérotée à 50 mètres, il me faut env 130 clics en site avec de la TOPSHOT pour aller à 200 mètres. Et en passant, 32 clics pour aller à 100 mètres. Heureusement que le débattement de cette lunette est important.

En guise de pare-soleil, j'ai équipé mon emplacement de tir d'un rideau confectionné avec de la bâche agricole... Mais je suppose qu'un carton fort roulé et maintenu par 2 ou 3 élastiques pourraient amplement faire l'affaire... Solutions rustiques mais efficaces  

En aucun cas je n'utilise les boules improbables du Mildot ; je vise à partir du croisillon du réticule exclusivement.
avatar
T22
Habitué
Habitué

Messages : 110
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 60
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par T22 le Ven 18 Mai - 19:49

T22 a écrit:

J'ai une UTG Leapers Swat 3-12 x 44 qui comme la tienne a :

. un réticule placé en 2nd plan focal

. gravé en Mildot (espace entre les boules = 10 cm à 100 mètres, soit 0,1 millième, dont j'ai vérifié personnellement l'étalonnage à 50 mètres, soit 5 cm comme de bien entendu)


ERRATUM
Il faut compléter, "espace entre les boules" par " de centre à centre de chaque boule"...
avatar
T22
Habitué
Habitué

Messages : 110
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 60
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT le Sam 19 Mai - 8:55

T22 a écrit:Je suppose que c'est celle-là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vantage 3-9×50 AO Mil Dot IR

Matière : Aluminium
Sortie Pupillaire : 17 — 6mm / 0.7 — 0.2″
Focal Plane : Second Focal Plane (SFP)
Garantie : Garantie mondiale Hawke
Augmentation de l'élévation : ¼ MOA
Distance de réglage d'élévation : 90 MOA
Augmentation de la dérive : ¼ MOA
Distance de réglage de dérive : 90 MOA
Capuchons de tourelle : OUI
Type de tourelle : Profil Bas.

En guise de pare-soleil, j'ai équipé mon emplacement de tir d'un rideau confectionné avec de la bâche agricole... Mais je suppose qu'un carton fort roulé et maintenu par 2 ou 3 élastiques pourraient amplement faire l'affaire... Solutions rustiques mais efficaces  

En aucun cas je n'utilise les boules improbables du Mildot ; je vise à partir du croisillon du réticule exclusivement.

Non, la mienne est plus simple : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je comprends bien tes difficultés. Pour être précis et bien se placer quand l'impact n'est pas sur un des points Mildot mais entre les deux...pour du gibier, ça va, pour faire du point...c'est pas la peine.

Mais...pour le pare-soleil donc, je ne l'ai jamais monté et ça ne m'a jamais gêné (tir en stand extérieur sous abri donc à l'ombre). Dans quelles circonstances est-ce que ça me serait utile? Le soleil gêne et impose le pare-soleil à quel moment? Est-ce que ça évite aussi le reflet du soleil sur la lentille qui pourrait nous faire repérer du gibier (j'en sais rien, je ne chasse pas)???

Pour l'autre lunette dont je dispose (Hawke Endurance, 6-24x50, tube 30mm, parallaxe réglable et réticule 223/308 illuminé, graduée de 100 à 600 yards), il me vient une question du coup : A quel grossissement l'échelle de compensation est-elle fonctionnelle?

On dirait que c'est à x24 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vous confirmez?

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT le Sam 19 Mai - 9:07

Je partage d'ailleurs cette info pour ceux qui mesurent en mètres et non yards (mais pourquoi ils ne sont pas tous au métrique???!!!) :

Le site Hawke mentionne :
HAWKE a écrit:En réduisant le grossissement en conséquence, le réticule peut également être réglé à 100m avec des repères jusqu’à 600m.M
Mais...quelle est donc cette puissance de réglage pour transformer les yards en mètres? C'est vraiment dommage de ne pas l'indiquer sur leur site...
J'ai recherché dans mes archives et j'ai retrouvé l'info suite à pas mal d'échanges mails avec Hawke et la personne (Mark Curtis) qui était devenu mon contact régulier puisqu'il suivait mes demandes et parlait français :
Pour la Endurance en 4-16x50 : on se met en x13 et alors les graduations seront en mètres et non plus yards  
Pour la Endurance en 6-24x50 : on se met en x19.5

Je vais me mettre un post-it sur la notice Hawke à ce propos... Idea

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par T22 le Sam 19 Mai - 16:12

Euh, pour avoir une estimation de la distance au moyen des graduations du réticule avec la règle du "fous moi dedans" en unités (verges ou mètres), si ce réticule est placé en 2nd plan focal, selon les spécifications du constructeur de la lunette, il faut le plus souvent :

. soit exclusivement se placer en grossissement X 10 (voir la notice)

. soit exclusivement se placer en grossissement maxi (voir la notice bis)

. se placer sur un autre grossissement spécifié par le constructeur (perso, jamais vu).




Tout autre grossissement va fausser la mesure, sauf évidemment pour convertir les verges en mètres ou vice-versa comme tu l'indiques. Par ex :

. si le réticule est juste d'usine à un grossissement X 10 en mètres et que l'on veut faire une mesure directe en verges, il faudra utiliser théoriquement un grossissement d'un peu moins de X 11 (1 mètre = 1,09361)

. dans le cas inverse, si le réglage d'usine à un grossissement X 10 en verges, pour faire une lecture directe en mètres, il faudra utiliser théoriquement un grossissement d'un peu plus de X 9 (1 verge =  0,9144 mètre).




J'ai regardé l'extrait suivant de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"223/.308 Marksman Réticule (24×)
Les réticules .223/.308 Marksman sont conçus pour être précis lorsque la lunette de visée est à son grossissement maximal. Le croisillon central très proéminent est réglé à 100 yards. Une fois le réglage effectué, les repères de compensation de visée sont prédéfinis jusqu’à 600 yards. En réduisant le grossissement en conséquence, le réticule peut également être réglé à 100m avec des repères jusqu’à 600m."


Et donc j'en déduis que le réticule de cette lunette est gradué en verges pour un grossissement  maximal de X 24. Et "redonc", pour lire une graduation en mètres sur ce réticule il faut théoriquement placer le grossissement sur le repère  X 22 (un tout petit peu moins car 24 x 0,9144 = 21,9456).

On peut valider simplement de façon expérimentale cette assertion en stand en mesurant avec ce réticule un objet d'une hauteur (ou d'une largeur) connue : cible, piquet, mètre-étalon. Si la lunette n'est pas montée sur la carabine, on peut valider la graduation hors stand en fixant un individu que l'on connaît, un véhicule, ou un bâtiment...




Evidemment un réticule placé en 1er plan focal dans la lunette aura une graduation constante sur la cible, quelque soit le grossissement. Dans ce cas, c'est très opérationnel pour du tir "tactique" où la lunette peut servir à estimer la distance sans se prendre la tête à savoir dans quel grossissement on se trouve. En revanche, fini les conversions de verges en mètres et vice-versa    

Enfin, le réglage de la tourelle de réglage de la parallaxe, la plupart du temps toujours indexée en yards me semble indépendante en pratique de l'emploi de la graduation du réticule ainsi que du grossissement. Pour affiner le réglage de la netteté de la cible il est intéressant d'utiliser une roue auxiliaire de parallaxe aux courtes distances (air comprimé). [Pour affiner le réglage de la netteté du réticule à sa vue, utiliser la couronne de l'oculaire]. Procéder aux 2 réglages de façon itérative (alternativement plusieurs fois, sans se prendre la tête, avec des yeux "frais", car notre cristallin s'adapte beaucoup trop vite)...
avatar
T22
Habitué
Habitué

Messages : 110
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 60
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT le Sam 19 Mai - 17:11

Mais ce réticule que j'ai ne permet pas de mesurer une hauteur? J'en ai vu des comme ça : tu as une sorte d'étalon qui est censé mesurer la taille d'un homme standard (1M75 j'imagine) gravé à côté de la croix.

Là, ma question concernait l'échelle de chute de l'ogive VS la distance. Mais je pense avoir compris : les distances en yards (c'est verges en français?) sur l'échelle graduée dans le réticule ne sont valables qu'à x 24 c'est à dire au maxi et pour une certaine munition (308W Hornady 155 gr).
J'ai bien compris ta conversion yards/mètres pour le grossissement, mais la maison Hawke m'a indiqué x19,5 pour que l'échelle yards soit en mètres : bizarre.

Pour le pare-soleil : personne?

Pour la parallaxe, j'ai pigé : je vais m'emm@rder en clair.
Ou alors, je la règle de manière à ce que la croix danse le moins possible quand je bouge mon oeil devant la sortie de la lunette.
C'est vrai qu'elle me sert (la parallaxe) aussi à affiner la netteté...
Mais, comme tu le soulèves, mon oeil accommode vite et beaucoup apparemment (un opticien me l'a fait remarquer) au prix d'une plus grande fatigue.
Difficile de régler la lunette correctement avec tout ça, surtout quand on apprend tout seul sur le terrain...y'a quasiment jamais qui que ce soit quand je vais tirer (en semaine, les week-end ça m'est impossible 99% du temps).

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par T22 le Sam 19 Mai - 19:53

Point n'est besoin d'un réticule muni d'une courbe stadimétrique (comme les lunettes soviétiques) pour déduire une distance à partir un objet de taille connue. Bon avec une courbe stadimétrique c'est très rapide ; réflexe même. Les plus récentes sont probablement réactualisées plus vers 1,80 m que 1,70 m, pour s'adapter à l'évolution de la stature soldat conventionnel (bottes + casque), même si ce dernier est fatigué/écrasé par une longue marche et le barda, ou s'il réduit sa silhouette... Ceux qui ont des lunettes avec des courbes stadimétriques doivent en vérifier l'étalonnage... En tenir compte et s'adapter.



S"il y a une différence entre les calculs théoriques et la notice du constructeur, le plus simple pour en avoir le cœur net est de vérifier l'étalonnage de la lunette sur les 2 grossissements : X 22 et X 19,5... Avec visée sans tir sur un objet de taille connue à une distance connue. On peut s'arrêter là. Eventuellement sur cible avec tirs... Un retex de ta part m'intéresserait hautement.



"Difficile de régler la lunette correctement avec tout ça, surtout quand on apprend tout seul sur le terrain...y'a quasiment jamais qui que ce soit quand je vais tirer (en semaine, les week-end ça m'est impossible 99% du temps)."

A qui le dis-tu ? Au stand, y'en a qui savent un peu et qui font semblant de tout savoir... Et qui ont cependant la "sagesse" de ne rien dire de concret et de ne pas aider  

A mon stand, ceux qui savent vraiment de quoi il en retourne d'expérience sont trop peu nombreux... Et parmi ceux-là... Comment le dire ? Une grande majorité ne sont pas de grands communiquants... Ou encore ont une grande vie intérieure  Rolling Eyes  

Ce qui fait que ceux qui ne savent pas sont vraiment dans la panade...
avatar
T22
Habitué
Habitué

Messages : 110
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 60
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT le Sam 19 Mai - 21:05

T22 a écrit:
S"il y a une différence entre les calculs théoriques et la notice du constructeur, le plus simple pour en avoir le cœur net est de vérifier l'étalonnage de la lunette sur les 2 grossissements : X 22 et X 19,5... Avec visée sans tir sur un objet de taille connue à une distance connue. On peut s'arrêter là. Eventuellement sur cible avec tirs... Un retex de ta part m'intéresserait hautement.
Puis-je abuser de ta patience pour m'expliquer un pas à pas pour un "non-comprenant"? Parce que avec le seul réticule gradué marksman 308, je ne comprends pas comment faire.
Je suivrai ta méthode et te communiquerai le résultat.


"Difficile de régler la lunette correctement avec tout ça, surtout quand on apprend tout seul sur le terrain...y'a quasiment jamais qui que ce soit quand je vais tirer (en semaine, les week-end ça m'est impossible 99% du temps)."

A qui le dis-tu ? Au stand, y'en a qui savent un peu et qui font semblant de tout savoir... Et qui ont cependant la "sagesse" de ne rien dire de concret et de ne pas aider  

A mon stand, ceux qui savent vraiment de quoi il en retourne d'expérience sont trop peu nombreux... Et parmi ceux-là... Comment le dire ? Une grande majorité ne sont pas de grands communiquants... Ou encore ont une grande vie intérieure  Rolling Eyes  

Ce qui fait que ceux qui ne savent pas sont vraiment dans la panade...
Oui, ta dernière phrase résume bien. Heureusement qu'il y a le net pour progresser. Ensuite, il faut compter sur soi et sa capacité d'observation/compréhension.

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par Lukos le Dim 20 Mai - 10:04

Je viens de rendre la mienne à l’armurerie
Bloc détente Kc après 2 boites de cartouches et hier impossible de verrouiller les chargeurs. C’est le divorce direct !
J’ai changé pour’une Cz455 American inox
Je ne dis pas que c’est une mauvaise carabine mais mauvaise expérience pour moi

Lukos
Nouveau
Nouveau

Messages : 8
Date d'inscription : 27/03/2018
Age : 54
Localisation : Sud de l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT le Dim 20 Mai - 10:10

Shocked Ben dis donc! Elle était neuve?

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par Lukos le Dim 20 Mai - 10:22

Oui acheté à l’armurerie proche de chez moi

Lukos
Nouveau
Nouveau

Messages : 8
Date d'inscription : 27/03/2018
Age : 54
Localisation : Sud de l'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT le Dim 20 Mai - 10:33

Et ben...t'as tiré le mauvais n°.
Je dois avoir 3000 coups dans la mienne maintenant, RAS.

Je me souviens l'an dernier d'un gars qui avait commandé un Tanfo neuf préparé par une boutique qui a pignon sur rue : ses chargeurs tombaient. Renvoyé et ça fonctionnait toujours pas. Il s'est fait rembourser et a pris un CZ si j'ai bonne mémoire. Histoire sur l'autre forum où tu as aussi posté.
Y'a des loupés, la garantie est là pour ça.

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par T22 le Dim 20 Mai - 17:54

SCOOT a écrit:Et ben...t'as tiré le mauvais n°.
Je dois avoir 3000 coups dans la mienne maintenant, RAS.

Y'a des loupés, la garantie est là pour ça.

content J'en suis à 1500 coups...
avatar
T22
Habitué
Habitué

Messages : 110
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 60
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par T22 le Dim 20 Mai - 20:45

SCOOT a écrit:
T22 a écrit:
S"il y a une différence entre les calculs théoriques et la notice du constructeur, le plus simple pour en avoir le cœur net est de vérifier l'étalonnage de la lunette sur les 2 grossissements : X 22 et X 19,5... Avec visée sans tir sur un objet de taille connue à une distance connue. On peut s'arrêter là. Eventuellement sur cible avec tirs... Un retex de ta part m'intéresserait hautement.
Puis-je abuser de ta patience pour m'expliquer un pas à pas pour un "non-comprenant"? Parce que avec le seul réticule gradué marksman 308, je ne comprends pas comment faire.
Je suivrai ta méthode et te communiquerai le résultat.


1) caractéristiques du réticule en question

Oui, j'ai vu ton réticule... Qui n'est ni gradué en MOA, ni gradué en millième. Il est seulement gradué en "flèche à rattraper" sur le bas la ligne verticale (en site).

Zérotage à 100 verges, puis les données s'affichent...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si j'ai bien compris, c'est un réticule balistique électronique. Une sorte de "lunette presse-bouton". Mais on ne pas tout avoir : avoir une flèche du projectile qui s'affiche sur le réticule et des graduations en unités... Quoique, z'auraient pu matérialiser des graduations en MOA ou millième sur la ligne horizontale par ex pour éviter de surcharger la ligne verticale...

Donc il serait acrobatique de se lancer de but en blanc dans la mesure de la distance d'un objectif... Sauf encadrement d'un cerf adulte (de Virginie par exemple) dont la largeur moyenne est connue en s'aidant des traits gras horizontaux du réticule par ex, à tel grossissement, expliqué éventuellement dans la notice du constructeur... En effet, comme de bien entendu, l'animal grossit avec le grossissement, alors que le réticule est invariant. On pourrait en déduire de cette façon la distance de ce gibier à la lecture du grossissement + calcul mental. Sans notice, on peut étalonner de façon expérimentale le front en verges et en mètres entre les traits gras horizontaux à tel grossissement pour telle distance.

On peut légitimement supposer que ce doit être une "lunette de chasse" et accessoirement de tir pour le TMD, développée typiquement pour le marché américain (en France pour la chasse, c'est graduations jusqu'à 300 mètres maxi). En action de chasse il faut avec un télémètre... Y'a plus qu'à tirer.

Pour du 308 en TMD, ça va. Je suppose que le constructeur s'est limité à juste titre à 600 verges, tant est grande la diversité des rechargements en 308 menant à une trop grande approximation au delà de cette distance... Sauf à bien avoir testé sa munition et à ajuster sa tourelle de site (hauteur). Perso, je préfèrerais utiliser exclusivement les tourelles à toutes les distances...

BURRIS avec son Eliminator a sorti une "lunette super-presse-bouton". Télémètre intégré, toutes munitions et rechargement programmés, inclinomètre, calcul de la dérive du vent, affichage par 1 point lumineux de la solution de tir sur un sapin de Noël... Elle est fort dispendieuse sous nos climats...



Hilarant le commentaire de cette voix de baryton typiquement américaine qui essaye de se faire passer pour une vraie voix de basse      



2) alors comment déterminer le grossissement de conversion des verges en mètres ?

Il y a 2 (+1) possibilités pour étalonner et en déduire le grossissement de conversion.

Ce soir je me limite à la partie horizontale de réticule (azimut, ou dérive, ou front) :

. démonter la lunette pour éviter les problèmes avec le voisinage  

. régler sur grossissement X 24

. placer 2 piquets à vue de nez à 1 ou 2 mètres distance entre-eux, à 25, 50 ou 100 mètres exacts

. tenir la lunette les coudes placés sur un point fixe (barrière en bois solide, table non bancale, toit ou capot de véhicule, etc...)

. déplacer de façon itérative un des piquets de façon à les encadrer entre les 2 traits gras horizontaux OU BIEN un des traits gras horizontaux et la croix centrale

. se déplacer au niveau des piquets, puis mesurer concrètement avec un mètre roulant la distance en mètres et centimètres entre les 2 piquets

. régler sur grossissement X 22, puis répéter les mêmes opérations ci-dessus

. idem pour grossissement X 19,5

. facultatif mais instructif, tout en restant en mètres (et centimètres) on peut étalonner à tout grossissement et ce, pour chaque distance = tableau à 2 entrées ; cela peut être une saine occupation de plein air pour toute la famille (une équipe de visée + une équipe de déplacement de piquet et de mesure)        Expérimentalement la formule du "fous moi dedans" sera démontrée...

. pour chacun des 3 grossissements, convertir les distances entre les 2 piquets de mètres en verges pour 25, 50 ou 100 mètres et en déduire le grossissement de conversion.



Bon,si t'as des problèmes de calculs, tu n'aura qu'à communiquer tes données brutes en mètres (et centimètres). Je te ferai les retraitements (calculs développés) en réponse.


Sleep Sleep Sleep
avatar
T22
Habitué
Habitué

Messages : 110
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 60
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT le Dim 20 Mai - 22:16

Oh purée...je vois bien l'affaire avec Mme au stand. Et ce jour là bien sûr, y'aura du monde au pas de tir.

Hmmm, dans un premier temps, je vais faire un mail de demande de confirmation à la maison mère voir ce qu'ils me disent.

Mon réticule n'a rien d'électronique ou quoiqu'est-ce. Il est simplement gravé en distances pour la chute de la balle.
Ce réticule est adapté au 223 et au 308 en fonction d'un poids de balle (voir le site mère de Hawke).
Je connaissais la lunette Burris. Avant d'en arriver au point où elle t'indique l'impact de ta balle, y'a tout un travail de mesures et de balistique à y rentrer via un ordi etc. Bref, elle se programme cette lunette. Une fois fait, ce doit d'une redoutable efficacité.
J'en suis pas là et n'ai pas l'intention d'y aller d'ailleurs.
Je ne suis pas dans la sniper attitude. Je fais des cartons pour mon plaisir, mais si j'arrivais dans les faits à toucher un carré de 40 cm entre 400/600M je serais le roi du pétrole vu de ma porte.
Bon, si en plus je peux faire du trou dans trou...ahah...

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par T22 Hier à 11:00

Donc on va dire que ta lunette est avec un réticule balistique "tout court" pour munition standard en 308... Mais pas pour toute la diversité des rechargements dans ce calibre. Donc en effet, il n'y a rien d'électronique dans la façon de proposer une solution de tir. En revanche, ça ne change rien a ce que j'ai développé ci-dessus.

Pour les manips ci-dessus, point n'est besoin d'avoir accès à un stand. Lunette démontée, il suffit d'aller en pleine nature, ou de rester dans son jardin, ou encore de se rendre au parc municipal...

Maintenant un léger commentaire de ce que j'ai écrit, car la nuit porte conseil :

T22 a écrit:


2) alors comment déterminer le grossissement de conversion des verges en mètres ?


. régler sur grossissement X 24

. placer 2 piquets à vue de nez à 1 ou 2 mètres distance entre-eux, à 25, 50 ou 100 mètres exacts
...
. régler sur grossissement X 22, puis répéter les mêmes opérations ci-dessus

. idem pour grossissement X 19,5

. facultatif mais instructif, tout en restant en mètres (et centimètres) on peut étalonner à tout grossissement et ce, pour chaque distance = tableau à 2 entrées ; cela peut être une saine occupation de plein air pour toute la famille (une équipe de visée + une équipe de déplacement de piquet et de mesure)        Expérimentalement la formule du "fous moi dedans" sera démontrée...

. pour chacun des 3 grossissements, convertir les distances entre les 2 piquets de mètres en verges pour 25, 50 ou 100 mètres et en déduire le grossissement de conversion/


Comme de bien entendu, il est souhaitable de régler la parallaxe pour bien voir les piquets et l'oculaire pour bien voir le réticule. Réglage itératif et alternatif.



Si on souhaite établir une table de type grossissement/distance séparant l'observateur de l'objectif/front entre les 2 piquets, effectivement il faut ici étalonner en fonction de distances précises en mètres : 25, 50, 100... On peut interpoler (par ex 75 mètres) ou extrapoler (par ex 600 mètres) le reste de la table par des calculs proportionnels... Tout en testant la pertinence de la table en mesurant concrètement le front entre les 2 piquets par ex à 300 mètres en grossissement x 24, ou encore par ex à 200 mètres à en grossissement X 10... Et si on a du courage on  teste un grossissement à 600 mètres  



En revanche pour connaître le grossissement de conversion, point n'est besoin, de savoir la distance entre l'observateur et les 2 piquets, sauf de manière intuitive pour le pré-réglage de la parallaxe pour une meilleure observation ; et point n'est besoin de convertir les mètres (et centimètres) en verges :

. c'est plus rapide si on est 2

. planter les piquets à l'arrache

. mettre la lunette sur le grossissement X 24

. s'éloigner ou se rapprocher perpendiculairement à ceux-cis de façon à encadrer les 2 piquets avec les éléments choisis du réticule

. pour une observation plus stable en position debout, tenir la lunette avec les 2 mains, les 2 coudes plaqués contre les pectoraux, contrôler sa respiration

. vérifier la netteté de l'image (parallaxe) et la netteté du réticule (oculaire) et ne plus toucher à ces réglages

. vérifier à nouveau l'encadrement des 2 piquets en s'éloignant ou en se rapprochant

. marquer au sol l'emplacement où l'on se trouve et y rester

. faire mesurer le front entre les piquets en mètres et centimètres

. mettre la lunette sur le grossissement X 22, ne pas se déplacer (si l'on est seul et que l'on se déplace, revenir au point marqué), faire seulement bouger un des piquets pour affiner l'encadrement, puis faire mesurer

. mettre la lunette sur grossissement X 19,5, idem supra
avatar
T22
Habitué
Habitué

Messages : 110
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 60
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par SCOOT Hier à 14:43

Boah, j'pensais aller au parc public avec la CTR parce qu'il me faut quand même un peu de distance pour faire ces mesures. Je me mets sur une des tables de picnic avec vu au centre (prairie où jouent les mômes) and voilà? lol!
Bon, blague à part, je vis en urbain donc ça va être ardu. La prochaine fois que je vais au 100/200M de mon stand et qu'il n'y a personne et que Mme peut m'accompagner.
J'imprime ta méthode.

SCOOT
Habitué
Habitué

Messages : 171
Date d'inscription : 27/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine ISSC SPA 22

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum